Camps 2022 recto.png
Camps 2022 verso.png

De la contre-société conviviale au communisme

Une stratégie: la Double besogne !

Beaucoup d’énergie gaspillée au quotidien dans l’activisme. Du corporatisme, des luttes spécifiques, de la propagande abstraite, des mobilisations identitaires, un projet de société confus, des replis affinitaires, un militantisme austère,…et au final une absence totale de résultats et un pessimisme qui accompagne ces échecs répétés.

Les CSR se proposent donc de revenir sur la stratégie de la Double besogne, méconnue ou incomprise. Une stratégie qui s’inscrit chaque lutte dans la construction d’une contre société de classe, autogérée, socialisée et conviviale. Une étape indispensable pour se constituer en classe pour soi. Une expérience quotidienne, émancipatrice et vivante, pour préparer le prolétariat à construire le Socialisme.

Comme chaque année les CSR tiendront un camp d’été ouvert à toutes celles et à tous ceux qui désirent se réapproprier collectivement le savoir faire militant de la CGT historique et du Syndicalisme révolutionnaire.

Des ateliers seront proposés afin d’exposer les expériences de double besogne et de discuter de son application sur différents terrains :

* Comment construire un syndicat d’industrie : organiser les travailleurs précaires, coordonner les sections syndicales d’entreprise, mobiliser sur la convention collective, développer le contrôle ouvrier…

* Comment tenir une permanence syndicale : accueillir pour former et non pas assister, syndiquer et non pas institutionnaliser, socialiser par la convivialité, transmettre et non pas professionnaliser le syndicalisme,…

* Comment créer une association sportive ou d’entraide : intégrer nos camarades prolétaires à notre vie collective, éviter les replis affinitaires, apprendre à autogérer une activité, réfléchir au contrôle collectif de l’espace public,…

* Comment syndiquer les jeunes : répondre aux besoins d’orientation et de formation professionnelles, à l’éducation sexuelle, à la sociabilité de classe, transmettre l’importance du salaire socialisé, de la convention collective,…

* Comment utiliser les outils syndicaux : comprendre l’utilité de chaque type d’organisation (sociétés de secours mutuel, Bourse du Travail, syndicat, section, fédération, confédération,…) et leur articulation

* Comment reconstruire un féminisme de classe : organiser les travailleuses tout en les intégrant à la gestion de leurs organisations de classe, développer des espaces d’écoute et de prise de parole, informer et échanger sur les expériences sexuelles, aider au combat contre le modèle bourgeois de la famille,…